Coton-tige lavable réutilisable de la marque LastSwab.
Consommation

Alternatives aux cotons-tiges jetables

Dans la salle de bain, je souhaitais arrêter d’utiliser des cotons-tiges jetables dans le cadre de ma démarche « zéro déchet ».

Les cotons-tiges font partie des produits interdits à la vente à partir du 1er janvier 2020, dans le cadre de la loi sur la biodiversité. Ils sont dans le triste top 10 des déchets que l’on trouve le plus à la plage… Ce sont les déchets les plus souvent présents dans les milieux aquatiques. Leur plastique est dangereux pour les mers, les océans et les espèces animales, c’est donc une très bonne nouvelle ! 

Il faut aussi savoir que les professionnels de santé mettent en garde sur leur utilisation. Ils peuvent être dangereux pour la santé si ils sont mal utilisés. Ils ne doivent pas être enfoncés dans l’oreille mais nettoyer l’extérieur et l’entrée du conduit uniquement. Le risque est d’enfoncer le cérumen, qui protège le tympan, et créer des bouchons… Leur utilisation n’est donc pas indispensable selon les ORL et encore moins chaque jour. 

J’ai pour ma part opté depuis quelques années pour un oriculi de la marque française, Lamazuna, dont j’aurais l’occasion de reparler. Il s’agit d’un nettoyeur d’oreilles écologique qui s’apparente à une petite cuillère en bambou, il est originaire d’Asie. Je l’utilise une à deux fois par semaine et pas quotidiennement donc, privilégiant d’abord le nettoyage naturel sous la douche. 

Avec leur interdiction en 2020, mon chéri a opté suite à mes conseils pour un coton-tige durable de la marque LastSwab. On trouve la version classique pour les oreilles et une version pour le maquillage. Il existe d’autres alternatives mais jetables et utilisant du coton, on préfère donc ces deux solutions, lavables, écologiques et faciles à nettoyer.

Adieu donc les cotons-tiges jetables, les nôtres sont réutilisables à vie ! 

Et vous, vous pensez optez pour le votre prochainement ?

2 commentaires

  • Marion Transetti

    Oh ben saperlipopette! Je n’avais jamais entendu parler de ça. J’ai moi-même modifié certaines de mes habitudes afin de limiter mes déchets, mais je n’avais jamais pensé aux coton-tiges. J’espère que je vais en trouver ici au Canada. Merci mille fois pour toutes ces informations! Bel été!

    • Noémie

      J’ai connu ce type de coton-tiges l’année dernière je pense moi, les épiceries vrac se développent énormément ces derniers temps et on commence à en voir un peu partout dans leurs produits, c’est une bonne chose ! 🙂 Bel été à toi aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *