Couverture du livre Où-es-tu de Marc Lévy.
Lecture

Livre « Où es-tu ? »

Qui n’a jamais entendu parler de Marc Lévy ? C’est l’un des plus célèbres romanciers français, le plu lu au monde. Il a connu le succès dès son premier livre publié en 2000 : « Et si c’était vrai… » Et depuis plus de 20 ans, il continue à écrire des romans mais aussi quelques nouvelles et des chansons pour différents artistes dont une pour Johnny Hallyday. J’ai comme beaucoup d’autres filles de mon âge, commencé à lire ses romans lorsque j’étais au lycée. « Où es-tu ? » est je pense le premier que j’ai découvert et il m’a beaucoup plu à l’époque. Je ne l’ai pas relu depuis mais il est toujours dans ma bibliothèque aujourd’hui, contrairement à beaucoup d’autres livres que j’ai préféré vendre.

Philip et Susan se connaissent depuis leur plus jeune âge et partagent des liens forts, ils sont inséparables. Mais la vie les éloigne l’un de l’autre… De l’amour, de l’humanitaire, un manque, un sens du devoir, des émotions… Une histoire très touchante, on se laisse surprendre au fur et à mesure et on a hâte de connaître la fin. Un roman facile et rapide à lire, un style simple et agréable. Vous l’aurez donc compris, il y en aura d’autres ! 😉

Extraits du livre

– « Comment vas-tu ? » – « On s’en fout, laisse-moi te regarder. »

« Le sentiment qui les liait était intact, seuls les mots leur faisaient défaut. »

« Comme ils sont étranges ces jours où la joie de vivre est programmé dans les calendriers. »

– « Ça ne suffit pas d’aimer, il faut être compatible » – « Qu’est ce que ça veut dire ? » – « Qu’il faut aimer la vie que l’on va mener avec l’autre, partager les envies, les attentes, avoir les mêmes objectifs, les mêmes désirs » « Comment pourrait-on savoir cela avant ? C’est impossible ! On ne peut pas connaître l’autre au début, il faut de la patience pour aimer. »

« Il ne faut dépendre que de soi-même ; les gens sont libres, et l’attachement est une absurdité, une incitation à la douleur. »

« … aimer c’est avant tout prendre un risque. C’est dangereux de s’abandonner à l’autre, d’ouvrir cette petite porte sur notre cœur. »

« Une journée peut être bien plus longue qu’une année entière quand l’autre vous manque, mais c’est aussi un des délices de la chose. Il faut apprendre à apprivoiser ce sentiment. »

« Mary, depuis le jour où Lisa est arrivée dans notre vie j’ai compris chaque matin en me levant, à chacun de tes souffles quand je te regarde dormir, chaque fois que ton regard croise le mien ou que ta main est au creux de la mienne comme maintenant, pourquoi et à quel point je t’aime. Et de toutes ces forces que tu m’as données, de tes combats, de tes sourires, de tous les doutes que tu dépassais, de tous les miens que tu effaçais de tes confiances, de tes partages, de tes patiences, et puis de toutes ces journées passées ensemble, l’un près de l’autre, tu m’as inventé le plus beau cadeau du monde : combien d’hommes pourront connaître cet incroyable privilège que d’aimer et d’être aimé autant ? »

Avez-vous déjà lu « Où es-tu ? » ou d’autres livres de Marc Lévy ? Aimez-vous cet auteur ?

Retrouvez mes autres lectures en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *