Vue sur le moulin de Cassel.
Europe,  Voyages

Cassel, village préféré des français 2018

Stéphane Bern présente depuis 2012 l’émission de télévision « Le Village préféré des Français ». Après Saint-Cirq-Lapopie (Lot), Eguisheim (Haut-Rhin), Cordes-sur-Ciel (Tarn), Ploumanac’h (Côtes-d’Armor), Rochefort-en-Terre (Morbihan), Kaysersberg (Haut-Rhin), c’est Cassel qui est arrivé en tête du classement des villages préférés en 2018.

Cassel est situé dans le département du Nord, dans la région Hauts-de-France et plus précisément sur le point culminant des monts des Flandres, le Mont Cassel, à 176 mètres d’altitude. La commune flamande se trouve à environ 50 km de Lille et 35 km de Dunkerque. Elle a des origines remontant à l’époque gallo-romaine et compte environ 2300 habitants.

Nous nous y sommes rendus un dimanche de juillet 2018. Après avoir récupéré une carte avec un parcours de visite à l’office de tourisme, nous avons commencé à arpenter les rues et ruelles en partant de la Grand’Place.

Nous avons emprunté la « rampe alpine », une architecture de rocaille qui date du XIXème siècle, qui mène au jardin public. De là, on a une très belle vue sur Cassel et les environs. On découvre le monument des trois batailles, une pyramide située à l’emplacement de la Collégiale Saint-Pierre. Détruite en 1788, elle relate les trois batailles qui ont marqué l’histoire du village.

On avance ensuite vers le symbole de Cassel : le moulin. En 1900, une vingtaine de moulins étaient présents sur la commune mais ils ont tous disparu. Celui-ci est en fait le moulin d’une commune voisine (Arnèke) qui a été racheté par la ville en 1949. Une statue équestre du Maréchal Foch est présente à proximité, Cassel ayant été son quartier général d’octobre 1914 à juin 1945. 

On rejoint petit à petit la rue de Dunkerque avec son grand abreuvoir. Autrefois, les chevaux pouvaient s’abreuver et se baigner après l’ascension du Mont-Cassel. Nous avançons ensuite vers l’ancienne chapelle des Jésuites et la Collégiale Notre-Dame. Cette dernière est caractéristique des églises en Flandre et possède trois nefs de dimensions égales. 

On prend la direction de la rue du Maréchal Foch pour se diriger vers la Porte d’Ypres. Elle nous permet d’accéder au chemin des remparts, qui donne sur les jardins. On passe au bout d’un moment devant la porte d’Aire, tout en continuant à suivre la petite ruelle étroite. Le village n’étant pas très grand, nous arrivons assez rapidement à l’autre bout du chemin, au niveau de la rue Constant Moeneclaey. 

Nous continuons notre route vers la porte du château, empreinte des vestiges des fortifications dont la pierre centrale (1621) est d’origine. Puis nous retournons vers la Grand’Place, ornées de pavés. C’est le lieu le plus animé avec l’office de tourisme, l’ancien hôtel de la Noble Cour, bâtiment du XVIème siècle, qui accueille le musée départemental de Flandre (au n°26). Et surtout les cafés-restaurants et ses terrasses où nous nous accordons une petite pause gourmande. En retournant à la voiture, nous passons devant la chapelle octogonale, bâtie en 1782. 

Vous pouvez comme Stéphane Bern visiter le jardin du Mont des Recollets, situé route de Steenvoorde, jardin à la flamande sur 1,5 ha. Ainsi que l’estaminet T’Kasteel Hof, qui a l’air très réputé à Cassel, nous sommes passés devant au cours de l’après-midi. Les estaminets sont des tavernes, auberges ou brasseries typiques du Nord. L’intérieur des lieux vaut en général le détour avec des ustensiles anciens, des décorations rustiques et traditionnelles. Au menu : des plats typiques de la région.

Pour résumé, Cassel est une ancienne bourgade médiévale très charmante et bien fleurie. Elle possède une belle architecture malgré les bombardements de la seconde guerre mondiale (la partie nord a été reconstruite). Elle offre une jolie vue panoramique sur la plaine des Flandres françaises et belges, la Belgique se trouvant à moins de 15 km du village flamand. 

Retrouvez mes autres découvertes dans les Hauts-de-France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *