Vue d'ensemble sur le château d'Hardelot
Europe,  Voyages

Visite du château d’Hardelot à Condette

En juillet 2019, nous nous sommes préparés des sandwichs et avons pris la direction de Condette et plus précisément le château d’Hardelot, dans le Pas-de-Calais. C’est la venue du pochoiriste Jef Aérosol qui nous a fait venir ici. C’est un artiste considéré comme l’un des pionniers de l’art urbain en France. Nous avons passé une très agréable journée et avons fait de belles découvertes !

A l’entrée, au niveau du parking, se trouve la maison du garde. Elle abrite le salon de thé, l’accueil billetterie et le jardin d’hiver. Nous avons commencé par visiter le château, situé sur les ruines du château-fort des Comtes de Boulogne.

Il connu différents propriétaires au fil des siècles, notamment anglais. C’est Henry Guy qui fit construire le manoir que l’on visite de nos jours. L’architecture du lieu est assez atypique : de style néo-tudor comme de nombreux édifices du Royaume-Uni et de ses colonies. A sa mort, John Whitley reprend le château et en fait le centre d’attraction de la région et le cœur de la station balnéaire d’Hardelot-Plage. C’est comme un bout d’Angleterre sur la Côte d’Opale. Et le lieu voit défiler du beau monde !

Le Département du Pas-de-Calais assure aujourd’hui la gestion du château. Il a été entièrement restauré et a ouvert ses portes au public en juin 2009, rebaptisé Centre Culturel de l’Entente Cordiale. Il est le symbole des relations franco-britanniques et en retrace l’histoire, d’hier à aujourd’hui. Cette appellation fait référence à l’alliance entre la France et la Grande-Bretagne en 1904

Les décors du XIXème siècle ont disparu et ont donc été recréés en s’aidant d’archives et de photos mais également grâce à différents partenariats. Un très beau travail quand on voit aujourd’hui la qualité du site, très bien entretenu. Le lieu abrite également un théâtre, seul théâtre élisabéthain en France, une salle d’exposition d’environ 200 m2 et de sublimes jardins paysagers. Aussi, chaque année, le site accueille au moment du solstice d’été le Midsummer Festival.

La visite du château

En avançant de pièce en pièce avec notre livret explicatif, on découvre l’ameublement et la décoration du château ainsi que l’histoire franco-britannique, de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant à nos jours.

Au rez-de-chaussée :
  • La salle de billard : lieu de convivialité et salle de réception. On y trouve des portraits, un buste du roi Louis XIII et un billard français de 1854 sur lequel apparaît l’histoire du château. Les colonnes sont d’origine, les autres éléments décoratifs ont été recréés à l’identique. 
  • Le fumoir : pièce de convivialité là encore, essentiellement réservée aux hommes. On y trouve des lambris de chêne, un plafond à caissons, un buste de Jeanne d’Arc ainsi que des tableaux et gravures retraçant de grands événements de l’histoire franco-anglaise. 
  • Le salon : là encore, des tableaux et gravures. La pièce est consacrée aux XVII et XVIIIème siècles, de la Révolution Anglaise jusqu’à la Révolution Française. 
  • L’antichambre : pièce consacrée aux relations franco-britanniques durant la période révolutionnaire et le Premier Empire. On y trouve des caricatures et des gravures et dans le vestibule, des vases, des bustes en marbre… 
  • La salle à manger : on y trouve un canon, des tableaux, des bustes, de la décoration victorienne et de la vaisselle. La table est mise, on a ici un service à la française et un service à l’anglaise. Le dressage est devenu tout un art au XIXème siècle.
  • La bibliothèque : on y remarque tout de suite le très beau lustre commandé par le roi Louis-Philippe. On a également un buste de Charles Dickens, des tableaux, un bureau, un piano, un pupitre à musique, des partitions et bien sur une collection de volumes anciens.
A l’étage : 
  • L’escalier : on y voit des événements qui ont marqué l’histoire de la traversée de la Manche. On a une gravure, un modèle réduit de la statue du Britannia, des portraits, la maquette du Blériot XI. C’est l’avion dans lequel Louis Blériot a traversé la Manche en 1909.
  • Les appartements de John Whitley : vous y verrez la chambre et le bureau. John Whitley est le plus célèbre propriétaire anglais du château. Il est à l’origine de la création de la station balnéaire d’Hardelot et lui a d’ailleurs donné le nom du château. Il voulait en faire le centre de vie mondaine d’Hardelot-Plage et le dédier à l’alliance franco-britannique. 
  • Le cabinet de curiosités : consacré à l’abbé Alexis Thimotée Bouly, le « guérisseur », le dernier propriétaire du château. On y trouve différentes œuvres d’arts, des animaux naturalisés et des objets de toute sorte dont un crâne en marbre.
La visite des jardins

Ne manquer surtout pas les très beaux jardins situés derrière le château pour une balade fleurie !

Les jardins abritent en effet de nombreuses espèces de plantes et fleurs, magnifique sous ce beau ciel bleu ! Nous avons adoré nous y promener et contempler les différentes couleurs des massifs.

Performance live de Jef Aérosol

Attenant au château, on pouvait également voir une exposition temporaire consacrée aux Beatles. Pour l’occasion, le pochoiriste français Jef Aérosol était invité. Nous avons pu assister à une performance live de l’artiste, un « live painting », phase finale d’un long travail. Pendant plus ou moins 1h, il a réalisé devant nous un très beau pochoir des quatre légendes du rock. C’était un super moment ! J’ai adoré voir le travail de l’artiste et ce qu’il est capable de faire avec ses pochoirs et ses bombes aérosols : les zones d’ombres et de lumières, les finitions… Un grand bravo !

Réserve naturelle régionale

Étant situés au centre de la réserve naturelle régionale du marais de Condette, nous nous sommes éloignés du château pour profiter de ce cadre et de la végétation. Une petite balade agréable, propice au calme et à la détente. Il y a différentes possibilités de promenade dans les environs. Nous avons de notre côté fait le tour du lac des miroirs, en bordure de la forêt d’Hardelot, avant de revenir vers le château. Une plaquette informative est téléchargeable sur le site internet Eden 62 qui a en charge la gestion de la réserve naturelle.

Cette association a vu le jour en 1993 par la volonté du Département du Pas-de-Calais et a pour mission principale de « protéger, aménager ces espaces naturels et sensibiliser la population afin que la préservation de ces coins de nature deviennent, autant que possible, une priorité pour chacun. » De belles actions pour la préservation de notre environnement et de la biodiversité !

Avant de rentrer, nous sommes allés à Neufchâtel-Hardelot. Nous avons profité un peu de l’air marin et marcher sur la plage pour finir cette belle journée. 

Envie de découvrir mes autres visites dans le département du Pas-de-Calais ? Cliquez sur le lien !

Et pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller sur la page de l’Office de Tourisme du Boulonnais Côte d’Opale, celle de Pas-de-Calais Tourisme et enfin celle du château d’Hardelot.

Adresse du Château d’Hardelot – Centre culturel de l’Entente cordiale : 1 rue de la Source 62360 CONDETTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *