Gros plan sur une éponge Tawashi réalisé au tricot
Consommation

Une éponge zéro déchet et durable ? C’est possible !

Parmi les achats que je ne fais jamais et que je trouve personnellement inutile, il y a les éponges. Leur consommation est très importante en France mais elles ne sont pas très écologiques : utilisation de ressources, mode de fabrication énergivore, faible capacité de recyclage… Elles sont bien souvent traitées avec des substances chimiques et donc non biodégradables. Aussi, les éponges s’abîment très vite, il faut alors les jeter et les renouveler régulièrement. Mais des alternatives existent comme le Tawashi dont je vais vous parler.

Que ce soit pour faire la vaisselle, pour frotter, pour nettoyer… il y a différentes alternatives : une brosse, une éponge lavable ou tout simplement une pièce de tissu. Je ne me souviens pas avoir déjà vu mes parents utiliser une éponge biface, verte et jaune, pour faire la vaisselle. Pour de multiples situations du quotidien, je me sers de chutes de tissus ou d’anciens habits pour remplacer les éponges ou lingettes.

C’est top de redonner une nouvelle vie aux choses destinées à être jetées. Par exemple, pour laver ma voiture, j’utilise un vieux T-shirt troué, pour faire mes poussières, j’utilise un carré de veste polaire, etc. Je les utilise depuis des années, ce sont des solutions lavables, durables, tout aussi efficaces. Ma Maman a toujours l’habitude, lorsque cela est possible, de ne pas jeter mais de réemployer. Je prends exemple sur elle ! Il existe une autre alternative, 100% récup et fait maison :

Le Tawashi

J’utilise depuis fin 2019 l’éponge originaire du Japon appelée Tawashi. Je la trouve pratique et efficace, simple et ludique à réaliser, écologique, économique et puis… plutôt mignonne ! Les tawashis se passent en machine, c’est donc hygiénique et réutilisable ! Ils permettent de donner une nouvelle vie à des vêtements usés ou qui traînent dans les placards. J’ai lu que cela pouvait également servir pour remplacer le gant de toilette ou pour le ménage. Il y a différentes méthodes pour les réaliser : tissage, tricot ou encore crochet.

1ère méthode : le tissage

Vous aurez besoin en matériel : d’une planche en bois, de clous, d’un marteau, d’une règle, d’un crayon, d’une paire de ciseaux et d’un vieux vêtement légèrement élastique comme un legging, des collants, une manche de pull ou maillot, etc.

J’ai participé à un atelier au sein de la Boutika’Dons à Cuincy où j’y ai appris la façon de faire. J’ai pour cela utilisé les chaussettes de mon homme pour lesquelles les talons étaient usés. Une institutrice bénévole au sein de l’association a proposé cette activité à sa classe et cela a très bien fonctionné ! Vous pouvez varier les couleurs des Tawashis et accessoirement faire décorer la planche, c’est une activité ludique pour les petits comme pour les grands.

Il existe des tas de tutoriels sur les blogs ou sur YouTube comme celui du site Mélie Co(o)p qui vous présente deux techniques différentes avec une planche : les bandes et le fil.

2ème méthode : le tricot

Ma Maman s’est lancée elle aussi dans la réalisation d’un Tawashi mais via une méthode différente : celle du tricot. Elle a pour cela eu besoin : d’une paire de ciseaux, d’un vieux T-shirt qu’elle a coupé en bandelettes, d’une paire d’aiguilles (elle a utilisé des n°8, n’ayant pas de n°10). Le résultat est très sympa lui aussi ! Elle s’est aidée d’un tutoriel papier récupéré lors d’achats à la Maison en Tissu, à Noyelles-Godault. Ce magasin propose un grand choix de tissus, voilages, laines, accessoires, mercerie et tout le nécessaire pour les loisirs créatifs. Elle en a réalisé un pour moi et un pour ma belle-sœur, merci à elle pour cette initiative zéro déchet. Depuis, un nouveau T-shirt a été découpé, roulé en pelote et m’attend, elle va pouvoir m’apprendre à les réaliser de cette manière.

Fini donc, l’éponge verte et jaune que l’on jette ! 

Mes autres articles sur les alternatives zéro déchet se trouvent ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *