Chouchou et bandeau upcyclés de la marque Good Loques
Consommation

« Good Loques » par Marlène, la reine du surcyclage

Dans le Pas-de-Calais, à Arras, un évènement récompense les projets portés par les jeunes : « les Trophées de la Jeunesse »! C’est de cette manière que j’ai connu Marlène Duhem et sa marque écoresponsable « Good Loques ». Elle a été récompensée pour son travail en gagnant le prix environnement en 2019.

Marlène Duhem et « Good Loques »

Avec sa machine à coudre, Marlène Duhem confectionne des accessoires, de la décoration et des articles zéro déchet. Elle créée par exemple des charlottes couvre-plats, des éponges, des serviettes de table lavables, etc. Pour cela, elle réemploi de vieux tissus ! Il peut s’agir de draps, de nappes, de chutes de tissus ou encore de rideaux de seconde main.

C’est en 2018 qu’elle a créé son entreprise et c’est donc depuis l’année dernière, suite aux « Trophées de la jeunesse », que je la suis sur les réseaux sociaux. J’ai eu l’occasion de découvrir son travail au sein de la première épicerie zéro déchet à Arras (« Au détail près ») et j’ai beaucoup aimé ses créations.

Sensibilisée à l’environnement, elle n’utilise que des textiles déjà existants et ayant connus une première vie. Elle les réutilise en les détournant de leur vocation première, on parle alors de surcyclage (ou upcycling en anglais).

Le surcyclage

Tout le monde connaît le recyclage dont l’objectif est de récupérer des déchets, de les traiter puis de les transformer dans le but de les réutiliser dans leur forme d’origine (le verre par exemple) ou dans des sous-produits. Le produit recyclé a bien souvent une qualité moindre ou égale au produit d’origine. Le recyclage permet de réutiliser de manière plus durable les déchets mais cela demande beaucoup d’énergies.

Le surcyclage c’est le fait de donner une nouvelle vie à un produit pour le transformer en un nouveau, de qualité ou d’utilité supérieure. Le surcyclage a donc un impact positif sur l’environnement. En réutilisant des textiles destinés à être jetés, Marlène limite ainsi le gaspillage mais aussi l’utilisation de ressources et de matières premières.

Avec son travail de couturière et sa créativité, elle apporte de la valeur aux produits en les revalorisant pour en faire des petites beautés. Un nouvel usage, un nouveau visuel et une nouvelle vie « haut de gamme » !

Concours

Grâce à un concours sur son compte Instagram, j’ai gagné le lot suivant : un chouchou et un bandeau. Des créations 100% upcyclées ! Et ce que j’aime, c’est que cela permet de créer des pièces uniques (ou presque) !

N’hésitez pas à allez faire un tour sur la page Facebook Good Loques et sur son site internet.

Quelques mots sur les « Trophées de la jeunesse »

C’est Arras Forum des Associations avec le projet Atout Jeunesse qui organise et met en place ces belles soirées. Elles ont pour objectif de valoriser les jeunes et leurs projets.

Il faut être âgé de 10 à 35 ans, résider ou œuvrer dans la Communauté Urbaine d’Arras et avoir mis en place une action citoyenne et solidaire, avoir un projet innovant, un beau parcours ou encore un talent. Différentes catégories sont représentées : numérique, solidarité, environnement, sport, économie, culture, citoyenneté…

C’est une très belle initiative de la part de cette association qui met ainsi en avant la jeunesse et son dynamisme. Et c’est plus que réussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.