Yaourt nature avec du coulis de fraises
Consommation

Pourquoi faisons-nous nos yaourts maison ?

Voilà quelques années que nous n’achetons plus de yaourts en magasin. Après quelques essais, c’est finalement grâce à la yaourtière que mon frère et ma belle-soeur m’ont offerte que nous réalisons nos yaourts !

Il existe également d’autres méthodes pour faire ses yaourts maison comme à la cocotte-minute, au four, au cuit vapeur ou même au soleil ! Pour ma part, je vous parlerai uniquement de la réalisation à la yaourtière, très simple et pratique. Vous pouvez trouver de bons modèles pour une quarantaine d’euros, la notre est de la marque française Lagrange.

Alors quels sont les avantages de faire ses propres yaourts ?

C’est plus sain !

On a la main sur les ingrédients choisis et donc leur qualité. Cela nous permet donc de manger des produits plus sains et plus naturels que ce que l’on trouve dans le commerce. Avez-vous déjà regardé la liste des ingrédients de certains de vos yaourts ? Ici pas d’épaississants, pas de colorants artificiels, pas de conservateurs, pas d’additifs alimentaires… Que du bon !

C’est plus écologique !

C’est consommer mieux, de manière plus responsable et il y a différentes raisons à cela. Mes ingrédients de base proviennent d’une ferme à proximité de la maison. On connaît tous l’importance d’acheter local, j’y avais d’ailleurs consacré un article sur mon blog : « Les bonnes raisons d’acheter et manger local ».

Aussi, cela permet de limiter ses déchets en diminuant significativement le nombre de pots de yaourts, leurs opercules et leurs emballages. Il m’arrive de récupérer le dernier yaourt de ma fournée pour réaliser la nouvelle. Cela ne produit alors aucun déchet puisque les yaourts sont préparés dans des pots en verre réutilisables. Pour le lait, j’utilise des bouteilles en verre de récupération, réutilisables à vie.

La yaourtière est vendue avec des pots en verre et des couvercles adaptés. Il y a aussi parfois des contenants pour préparer des yaourts à boire. Il est possible d’acheter des pots supplémentaires dans le commerce. Vous pouvez également tout simplement utiliser des pots de récupération de type petit pot de sauce tomate ou pesto. C’est exactement la même taille de pot, seul le couvercle est différent. Vous pourrez alors préparer une nouvelle fournée de yaourts avant d’avoir fini la précédente.

– C’est plus économique !

Le coût de la yaourtière n’est pas très important et pourra être vite rentabilisé. En ce qui concerne les ingrédients, nous achetons notre lait entier à 0,80€ le litre. Nous y ajoutons un yaourt nature à 0,50€. Il faut ajouter à cela le prix de l’électricité qui reste très faible, la puissance de la yaourtière n’étant pas importante. Nous obtenons ainsi 7 yaourts, le coût est donc plus que raisonnable pour la qualité des produits.

Après votre première fournée, si vous souhaitez en refaire une, vous pourrez utiliser un yaourt issu de vos propres yaourts. Solution simple et économique à condition de refaire une fournée rapidement et d’avoir laissé un yaourt nature (sans lui donner de parfum).

C’est rapide, simple et bon !

La recette de base des yaourts nature est ultra-simple. En plus, elle ne prend que très peu de temps et le résultat obtenu est bon. On se régale à chaque fois ! Le fait d’utiliser du lait frais (de la traite du jour) et un yaourt fermier, cela apporte sans aucun doute plus de saveurs. Le lait cru subi un traitement thermique moins agressif que le lait UHT (Ultra Haute Température). Il préserve mieux ses qualités, ses composés et surtout ses goûts. Le yaourt sera plus crémeux et plus épais.

C’est plus gratifiant !

Les raisons de faire ses propres yaourts sont donc variées, nombreuses et tout aussi motivantes les unes que les autres. Et le résultat obtenu apporte une certaine fierté ! Le fait-maison procure bien souvent de la satisfaction et c’est pour nous un plaisir de faire nos propres yaourts. C’est une activité qui plaira aux petits comme aux grands.

Et on peut varier les envies !

On peut bien sûr mettre de côté les yaourts natures ordinaires et laisser libre court à ses envies et à son imagination. Light ? Gourmand ? Avec des fruits ? Du chocolat ? Du caramel ? De la vanille ? Du biscuit ? De la confiture ? Du lait végétal ? Du sucre ou du miel ?

Il existe des tas de recettes possible pour réaliser ses yaourts : il y en a pour tout les goûts ! Vous trouverez même des recettes pour des versions salées.

La semaine prochaine, je vous partagerai la recette de base des yaourts nature : les ingrédients, la réalisation mais aussi tout les conseils utiles pour les réussir ! 😉

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *