Un autre monde existe sur page de livres.
Consommation

Vers un quotidien zéro déchet !

Comment j’ai découvert le zéro déchet ?

J’ai commencé à m’intéresser à la thématique du zéro déchet un peu par hasard… Je ne sais plus comment mais sans doute via internet. J’ai consulté des blogs et des pages Facebook que j’ai commencé à suivre régulièrement comme « Consommons sainement » , « Luizzati » ou encore « My slow life ». J’ai suivi les initiatives zéro déchet mises en place à Roubaix. C’est la première ville en France à avoir lancé un défi zéro déchet auprès de familles, en 2014. Elle a créé le label « commerce zéro déchet ». Une carte est disponible sur le même site Internet et il y a également une page Facebook Roubaix Commerces Zéro Déchet. J’ai pu voir des reportages sur internet et plus récemment à la télévision. Et j’ai évidemment lu le livre « Zéro déchet » de Béa Johnson, qui m’a beaucoup appris et que j’ai adoré. Fin 2019, je me suis également inscrite au MOOC zéro déchet mis en place par Zero Waste France et l’université des colibris. Il s’agit d’une formation en ligne qui propose un parcours d’apprentissage interactif.

Épiceries vrac et associations

J’ai découvert le concept des épiceries vrac aux alentours de chez moi et eu l’occasion d’y faire des achats personnels mais également pour offrir.

  • « Day by day », au coeur du quartier de Wazemmes à Lille, le 1er réseau d’épiceries 100 % vrac
  • « Un autre monde » à Orchies qui a ouvert en avril 2016
  • « Be vrac » à Avelin qui a ouvert en décembre 2017
  • « Au détail près » à Arras qui a ouvert en septembre 2018

D’autres épiceries ont été créés notamment à Douai et Carvin mais je n’ai pas eu l’occasion d’y aller jusqu’à présent. J’ai participé à un apéro zéro déchet dans un bar avec des membres de « Zero Waste Lille ». Il s’agit d’une association engagée dans la lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets dans la métropole lilloise. J’ai eu l’occasion de participer à différents ateliers. Cela grâce à l’épicerie présente à Arras, aux associations comme la « BoutiKa’Dons » à Cuincy, « Les amis du bocal » à Arras et à la Communauté Urbaine d’Arras qui propose de nombreuses animations tout au long de l’année dans le cadre de son agenda environnement.

Photos de la page Facebook Un autre monde – avec l’accord de Christelle, la gérante.

Consommation responsable

Je m’intéresse plus largement au sujet. Réfléchir à sa façon de consommer, de faire ses courses, c’est penser aux économies d’énergie, à la réduction des déchets, à l’environnement, à la 2ème vie des déchets, à son budget, à son alimentation, à sa santé, au bien-être et au mieux-vivre. C’est limiter le gaspillage, l’utilisation de produits nocifs, faire attention à ses achats, au choix des produits, raisonner sa consommation de viande, moins jeter, stopper la surconsommation. Mais aussi faire des économies, consommer responsable, local, de saison, vivre plus sainement, vivre mieux, se sentir bien !

C’est autant de thématiques auxquelles j’ai été sensibilisée de par mes études puis au cours de mon parcours professionnel. Des cours sur l’habitat, l’environnement et les énergies, l’alimentation, la couture et travaux pratiques chaque semaine pour ces deux dernières matières. Des partenariats avec un Espace Info Energie, une AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), une association sportive. Mais aussi des visites de déchetterie, de centre de tri, de recyclerie et de station d’épuration. J’ai également suivi une formation sur la thématique de la précarité énergétique où j’ai eu un kit pour les économies d’énergies. Une autre sur l’alimentation, l’activité physique et la santé en partenariat avec l’Institut Pasteur et j’ai eu l’occasion de travailler en collaboration avec une diététicienne.

J’ai également pu enrichir mes connaissances dans ma vie de tous les jours, en grandissant. D’ailleurs, je me suis rendue compte avec le temps que j’avais déjà adopté de bons gestes avant même de m’intéresser au sujet. Notamment grâce aux habitudes de mes parents. Jardinage, compost, tri, couture, respect de la nature, cuisine, fait-maison, conserves de fruits ou légumes, récupération et j’en passe.

J’en profite ici pour les remercier de toutes ces valeurs transmises qui sont chères à mes yeux aujourd’hui !

Les ateliers auxquels j’ai participé

Petit à petit, j’ai donc voulu changer des choses dans ma façon de consommer. J’ai ainsi participé à différents ateliers où j’ai appris différents gestes et différentes recettes. Tawashi (petite éponge lavable et donc réutilisable), beewrap (alternative au film alimentaire), galet exfoliant, déodorant solide, shampoing solide, dentifrice, baume à lèvres, lessive, produit nettoyant… J’ai eu l’occasion de tester différentes choses !

Mon frère et ma belle sœur m’ont offert un atelier cosmétique au choix chez « Mademoiselle Biloba » à Lille. J’ai ainsi eu l’occasion en 2019 d’apprendre à réaliser mes propres savons naturels, selon la méthode de saponification à froid. J’aurai l’occasion d’y retourner grâce à mes amies qui m’ont offert pour mon anniversaire une carte cadeau à utiliser là bas. Je vais sûrement choisir de participer à un nouvel atelier, j’avais beaucoup aimé le premier avec une animatrice très pédagogue.

Depuis qu’on a notre maison, j’ai aussi participé à un atelier sur le compostage. J’ai ainsi eu un composteur gratuitement par ma communauté de communes. Pour finir, je suis allée à plusieurs reprises avec mon Papa à l’un des Repair café organisé à Arras. J’ai pu redonner une seconde vie à notre aspirateur, merci aux bénévoles !

Où j’en suis aujourd’hui

Le zéro déchet, j’en suis encore loin car je continue à faire des courses en grande surface… Je n’y vais qu’une fois par mois en général mais cela implique forcément des emballages. Il y a plusieurs raisons à cela comme le coût d’achat, la disponibilité et la connaissance des produits, la facilité, les habitudes de vie / d’achats. Et aussi parce que je ne vis pas seule et c’est plus facile de changer les choses petit à petit, que d’imposer un changement radical, c’est en tout cas mon avis.

J’essaye en tout cas de faire des changements, progressivement, d’année en année. Je privilégie de plus en plus les achats au sein des commerces de proximité, notamment dans les fermes des alentours. On nous offre parfois des cadeaux en lien avec le zéro déchet. Comme un filet à provisions, des pailles en bambou, etc. Je gagne des concours qui me font découvrir de nouveaux produits ou accessoires comme des shampoings secs, un filtre à thé, etc. Les grands principes du mode de vie zéro déchet sont selon Béa Johnson : Refuser – Réduire – Réutiliser – Recycler – Composter. Ce qui est sur, c’est que mon chéri et moi-même progressons doucement mais sûrement vers cette voie !

Je continue à lire très régulièrement des articles sur internet pour m’instruire, apprendre et trouver des conseils et tutoriels. Mais aussi parfois des livres, comme ceux que ma belle-mère m’a offerts et que je trouve très intéressants. Les deux derniers titres sont sortis aux éditions Tana qui s’engagent pour la planète et publient notamment des guides pratiques et très beaux livres .

  • « Mes astuces green 100% anti gaspi » de Sophie Macheteau
  • « Tout faire soi-même » de Raphaële Vidaling
  • « Un autre monde existe » de Camille Lancry.

Merci à elle pour ces lectures !

Les articles à venir

Au cours de mes différents articles, je vous inviterai donc à découvrir aujourd’hui où j’en suis dans ma vie quotidienne. Dans la cuisine, dans la salle de bain, au bureau, pour le ménage, pour les courses, etc. Je partagerai avec vous mes conseils et achats, mes initiatives écologiques et durables (il s’agit en général de gestes simples, rapides, bien souvent économiques et accessibles à tous), mes accessoires zéro déchet, mes astuces et recettes ainsi que mes lectures et bonnes adresses. Nous allons continuer d’avancer, pas à pas, vers cette vie plus saine et plus écologique que je souhaite. Je vais poursuivre ma volonté d’acheter moins mais mieux, soutenir l’économie locale et consommer autrement.

Bonne lecture, bonne découverte. En espérant que cela vous questionnera, tout comme moi… Sur la réduction de vos déchets, l’impact de votre consommation quotidienne, de vos achats, de vos gestes et décisions et que vous changerez quelques unes de vos habitudes, pour l’environnement mais aussi pour votre santé. Car notre alimentation est notre première médecine et a un rôle important pour notre corps, tout comme la pratique d’une activité physique régulière. Nous sommes, à notre échelle, les acteurs du changement et de notre bien-être. L’important est d’essayer !

« Il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire ».

Retrouvez mes articles sur le zéro déchet dans la rubrique « Consommation »

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *